• Vous avez dit vacances? Introduction.

    Bon, il est bien clair que la carence en fer et l'anémie me mettaient raplapla, cela a été dit. Par delà, au regard de ce qu'il est passé, je me dis que je suis décidément une dure à cuire pour avoir tenu le cap pendant ces deux mois de prétendues vacances. Et oui, juillet et août ont été le théâtre de plus d'une aventure alors que je n'ai pas bougé de chez moi. J'ai beau faire, même renfermée, il m'arrive constamment des trucs. Plus ou moins dans l'ordre chronologique, voici en introduction la liste des événements:

    - la problématique de la chambre du fiston- ado

    - la visite impromptue et bouleversante d'un ancien voisin

    - la réflexion engendrée par la visite d'une amie venue de loin

    - une surprise monumentale qui nous laissa fiston et moi abasourdis plusieurs jours

    - l'arrivée et la prise en charge d'un copain de mon garçon

    Le tout conjugué aux habituelles aventures quotidiennes entre la maladie, ses conséquences, mes bricolages, le soutien à la famille, le budget mini et un ado hurlant des heures entières devant son ordi tous les jours pendant plus de deux mois. Autant dire que ce fut mouvementé.

    Si je tiens à les raconter, c'est parce que ce sont des situations particulières avec leurs lots respectifs d'émotions, de chocs, demandant une énergie folle, provoquant des éclairages crus sur des situations concrètes. Cela n'arrive pas qu'aux autres, ces événements sont mon quotidien.

     

    A suivre donc, par épisode.

    « De la ferraille en soi.De la chambre d'ado. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :