• Passage fugace.

    Je suis désolée, la situation depuis fin février est très compliquée et je cours partout, suis sur tous les fronts, au quotidien. Dès qu’un peu de temps s’offre à ma liberté, je l’utilise à tâcher de faire tourner ma propre maison, à trouver un tout petit peu de temps pour souffler, me reposer et c’est loin d’être aisé. Le blog est donc forcément en veille bien que j’y pense souvent avec des idées et des sujets  que j’aimerais partager avec mes lecteurs silencieux. La vie est ainsi faite et ma priorité est à la vie dans son concret. Je suis préoccupée, fatiguée, inquiète, ne sachant souvent plus à quel saint me vouer et pourtant, d’un calme intérieur olympien, attachée à mettre du soin et de l'attention à mes actes.. Je me regarde faire, être avec une sorte de détachement, sans m’identifier ni plonger dans ces aléas émotionnels et psychiques qui tourmentent si aisément l’âme et le coeur. Surtout, je suis dans la gratitude pour ceux qui m’accompagnent, pour ce qui est là, pour Devic en sourdine dans ce chaos, par la grâce de Dieu dirait un croyant dont je ne suis pas.

    La situation étant ce qu’elle est, je n’ai aucune possibilité de savoir ce qu’il adviendra dans les prochains mois aussi, je vous invite à plonger dans les archives du blog, à laisser des commentaires si le coeur vous en dit car cela je peux à peu près y répondre ou à m’écrire directement via l’adresse électronique à votre disposition, je vous répondrai quoi qu’il arrive.

    Puissions nous nous re- trouver bientôt.

    « Fin d’hiver, 2016.Habiter »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :